top of page

JESS ETA

"Je n’étais pas sûr d’être capable de faire de l’Afro"

Jesse "The Architect" Ekagbo, également connu sous le nom de Jess ETA, est un artiste nigérian multi-facettes. Producteur, ingénieur audio, auteur compositeur, il nous offre une musique à la fois relaxante et excitante. 

 

Le jeune artiste nous a accordé une interview, l’occasion pour MiEL de revenir sur sa carrière et son univers musical.

Salut Jess, merci de prendre du temps pour cette interview avec nous, peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je suis JessE The Architect (Jess ETA);

Je viens du Nigeria et je suis chanteur/producteur/auteur-compositeur.

Je fais des sons de différents genres musicaux mais la plupart de mes chansons ont une influence Afro/Soul.

POST.jpg
POST2.jpg
Si MiEL était un son ?

Si MIEL était un son, j’imaginerai des synthés légers, soyeux et doux accompagnés de percussions avec des notes vocales à la fois fortes et polyvalentes dans leurs tonalités.

Deux de tes chansons sont dans la playlist MiEL, "Yeah" et "More", peux tu nous raconter l'histoire qu'il y a derrière chacune d'entre elles ?

« More » et « Yeah? »

sont des musiques que j’ai créées afin d’annoncer

mon arrivée sur la scène de la musique Afro

 

"More"

est une chanson d’amour que j’ai écrit pour une personne envers qui j’avais des sentiments à cette époque. Elle a été produite avec des mélodies simples et des notes de guitares entraînantes. 

Concernant "Yeah ?",

c’est une toute autre histoire,

j‘ai fait ce son car je n’étais pas sûr d’être capable de faire de l’Afro.

D’où le titre de la chanson, c’est une question posée à mon public afin d’avoir leur approbation, leur validation, qui me prouverai que je suis capable de faire d’autres musiques Afro.

Comment te sens tu en tant qu'artiste pendant cette période (COVID-19), qu'attends tu de cette année pour ta carrière ?

En ce moment je teste mes limites,

je veux voir à quel point je peux me dépasser aussi bien en tant que chanteur mais aussi en tant que producteur et auteur-compositeur.

Je travaille actuellement sur un EP

que j’ai nommé « Balance » et que j’ai prévu de sortir cette année.

Ensuite, je travaillerai sur un album que je pense nommer « Reficere » mais cela peut encore changer évidemment.

Cela signifie réincarnation car j’envisage d’adopter un son qui sera certes familier mais surtout très différents des projets sur lesquels j’ai travaillé jusqu’ici.

Quel est ton but quand tu fais de la musique ?

Je veux que ma musique soit aussi imprévisible que reconnaissable.

Coste Julia: Amorce 

Idrissi Tarek: Traduction EN/FR

bottom of page